Nombre total de visites : 3355589
Aujourd'hui : 511
En ligne actuellement : 2

Zambie: arrestation pour trahison du chef de l’opposition

2017-04-12 02:22:55 - Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police et accusé de trahison pour avoir perturbé dimanche le convoi du président Edgar Lungu.

Déployées dès lundi soir autour du domicile de Hakainde Hichilema, les forces de l’ordre ont donné l’assaut ce matin après une nuit de siège. Le chef de l’opposition zambienne a été conduit dans un commissariat de Lusaka, avant d’être emmené dans un camp d’entraînement de la police, à l’extérieur de la capitale, où l’accusation de trahison lui a été signifiée.
 
« Il est détenu, accusé d’avoir commis des actes de trahison, sur la route de Limulunga », a expliqué son avocat Jack Mwiimbu. Une photo relayée par plusieurs médias zambiens montre la voiture de l’escorte de Hakainde Hichilema se placer à la hauteur de celle du président Edgar Lungu, à l’occasion d’un déplacement dans l’ouest du pays, dimanche.
Battu pour la cinquième fois à l’élection présidentielle en août, Hakainde Hichilema – surnommé HH – refuse toujours de reconnaître son rival comme le chef de l’Etat.
 
Au pouvoir depuis janvier 2015 pour achever le mandat de son prédécesseur mort en octobre 2014, Edgar Lungu avait été réélu avec seulement 100 000 voix d’avance sur M. Hichilema qui avait contesté les résultats, avant que ceux-ci soient validés par la Cour constitutionnelle.
 
La qualification de trahison est passible de 15 années de prison au minimum et de la peine de mort dans le pire des cas. Après l’annonce de l’arrestation, des centaines de militants du Parti uni pour le développement national (UPND) se sont spontanément rassemblés devant le siège du parti.
 
RFI

: Afrique Monde