Nombre total de visites : 3355611
Aujourd'hui : 533
En ligne actuellement : 7

Cameroun : Attraction touristique. Le Cameroun parmi les 10 derniers pays au monde (No comment) Quel honte !!! un vrai gachis

2017-04-10 14:06:39 - Le pays occupe le 126 è rang sur 136 en 2017, selon le classement mondial de la compétitivité touristique publié le 6 avril par le Forum économique mondial (WEF). 

Le Cameroun n’est pas une destination touristique attractive. C’est ce que révèle le rapport 2017 sur la compétitivité touristique publié le 6 avril par le Forum économique mondial (WEF). Sur une échelle de 1 à 7, le Cameroun s’inscrit à 2,88 et occupe le 126è rang sur 136 Etats au monde. Juste devant le Benin (127è) et après le Bangladesh (125è).
 
En 2015, le Cameroun occupait le 122è rang sur 141 avec un score de 2,9. Le classement mondial de la compétitivité touristique se base sur 16 critères dont la sécurité, la santé et l’hygiène, l’ouverture sur l’étranger, la valorisation des ressources naturelles, l´environnement durable, les ressources culturelles, le marketing touristique, le niveau des prix, les ressources humaines qualifiées, les infrastructures routières et aéroportuaires et les services touristiques.
 
Ce qui vaut ce mauvais classement au Cameroun est un ensemble de manquements. En matière de compétitivité des prix, le pays est classé 58è. Pour l’hygiène et la salubrité, le rang occupé est 110è. La sécurité est reléguée à la 110è place mondiale. Environnement des affaires : 117è. Les ressources culturelles et le voyage d’affaire se situent à la 114è place.
 
En matière de d’infrastructures terrestres et portuaires, le Cameroun est 120è.

Infrastructures touristiques : 119è.

Infrastructures de transport aérien: 127è. 
 
L’environnement durable : 70è. 
 
Technologies de l’information et la communication : 122è. 

Ouverture internationale, le pays est 127è mondial.
 
Les recettes du Cameroun issues des touristes étrangers entre 2015 et 2017, sont de l’ordre de 450 millions de dollars, soit 270 milliards de FCFA.
 
La moyenne de recettes par arrivée des touristes étrangers est de 554,2 dollars pour 812 000 touristes étrangers.
 
L’apport du secteur touristique est de 3,1 % dans le produit intérieur brut. 141 724 emplois ont été générés au cours de la période sous revue.
 
Comme il y a deux ans, l´Espagne rafle la première place, toujours suivie de la France et de l´Allemagne. De manière générale, l´Asie remonte nettement dans le palmarès.
 
Le Japon s´adjuge ainsi la 4e position (+5 en deux ans), devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis. L´Italie occupe le 8e rang. La Chine se hisse à la 15e (+2) place et l´Inde à la 40e (+12). Cependant, l’Asie et le Pacifique marquent une nette amélioration, à en croire le nouveau rapport. Sans surprise, la Mauritanie, la République démocratique du Congo, le Burundi, le Yémen et le Tchad closent ce classement global. L’Afrique du Sud occupe la première position à l’échelle africaine dans le classement mondial de la compétitivité touristique publié le 6 avril par le Forum économique mondial (WEF). La nation arc-en-ciel se place à la 53è position sur les 136 pays étudiés. L’Ile Maurice (55è au plan mondial) arrive en deuxième position à l’échelle africaine, devant le Maroc (65è), l’Egypte (74è), le Kenya (80è), la Namibie (82è), le Cap Vert (83è), le Botswana (85è), la Tunisie (87è). La Tanzanie (91è à l’échelle mondiale) ferme le Top 10 africain. Au Moyen Orient, les Emirats Arabes Unies, Qatar et Bahreïn devancent l’Arabie Saoudite et Oman. Pour l´Afrique du Nord, le Maroc est suivi de l’Egypte et de la Tunisie. L’Algérie occupe, pour sa part, la 118ème place du classement. 
 
Sylvain Andzongo - Titre: AM
 

: Afrique Monde