Nombre total de visites : 3375052
Aujourd'hui : 108
En ligne actuellement : 3

France : Explosion d'un colis piégé au siège parisien du FMI, François Holllande confirme un «attentat»

2017-03-16 14:47:23 - Un colis piégé a fait un blessé léger au siège du Département européen du Fonds monétaire international à Paris, 66, avenue d'Iéna, dans le 16e arrondissement. Le bâtiment a dû être partiellement évacué, la police scientifique est sur place. 

«Une enveloppe a explosé lors de son ouverture et une personne a été blessée», a déclaré une source policière a confirmé à l'agence Reuters que l'explosion d'une lettre piégée a fait un blessé léger au siège parisien du Fonds monétaire international, situé dans le 16e arrondissement. Il s'agirait, plutôt que d'une enveloppe, d'un cylindre noir d'une trentaine de centimètres, lequel dissimulait un engin explosif, peut-être un gros pétard. 
 
La victime, une assistante de direction, a été blessée aux mains et au visage lors de l'ouverture d'un courrier destinée au chef du bureau européen de l'institution financière. Ses jours ne sont toutefois pas en danger. 
 
La police a fait savoir sur Twitter qu'une opération était en cours dans le bâtiment, 16 avenue d'Iéna. Quelque 150 personnes ont été évacuées «par mesure de précaution». 
 
«Engin pyrotechnique artisanal» 
 
Selon les tous premiers éléments de l'enquête, un pétard pourrait être à l'origine de l'explosion en fin de matinée. Le préfet de Police de Paris, Michel Cadot a confirmé que le colis, «un engin pyrotechnique artisanal» avait été envoyé par la poste. Les dégâts dans le bureau où l'explosion sont limités, la victime, brûlée aux mains et au visage, n'est pas grièvement blessée. 
 
François Hollande après avoir annoncé à tort un «état d'urgence absolue» pour la victime, a qualifié l'explosion d'«attentat» 
 
Christine Lagarde, directrice du FMI a condamné un «acte de lâcheté» et réaffirmé la «résolution» du Fonds à «continuer son travail». 
 
L'incident, intervient à peine six semaines avant l'élection présidentielle fançaise, alors que la veille, le 15 mars 2017, le ministère des Finances allemand a été la cible d'un attentat, similaire, au colis piégé. Celui-ci aurait été envoyé depuis la Grèce. Pour l'heure, aucun lien n'est établi entre les deux événements. 
 
https://francais.rt.com
 

: Afrique Monde