Nombre total de visites : 3309602
Aujourd'hui : 345
En ligne actuellement : 1

USA : Le décret anti-immigration de Donald Trump aurait pu entraîner l'expulsion de sa femme

2017-03-01 21:37:03 - Si Donald Trump avait été président au milieu des années 1990, l'un des personnes visées par son décret anti-immigration aurait pu être… Melania Trump, son épouse.

Associated Press (AP) a mené une enquête, à l'issue de laquelle il apparaît que celle qui était encore Melania Knauss avait été rémunérée en 1996 pour ses activités de mannequin, alors qu'elle ne disposait que d'un simple visa touristique. Pourtant, ce visa ne permet pas d'effectuer un travail payé durant son séjour.
 
Expulsion du territoire américain
 
Une situation illégale en 1996 et qui, en 2017, aurait pu lui valoir d'être expulsée. Melania Knauss, jeune immigrée slovène, aurait touché 20 000 dollars entre le 10 septembre et le 15 octobre avec ce visa, qui donne un droit de séjour de six mois sur le territoire américain, explique AP. Trois jours plus tard, elle aurait régularisé sa situation en obtenant un visa de travail. Celle qui est aujourd'hui First Lady a par la suite obtenu sa carte verte en 2001, avant de devenir citoyenne américaine en 2006.
 
Selon le spécialiste de l'immigration Cheryl David cette fraude aurait « certainement » valu à Melania Knauss « un processus d'expulsion » aujourd'hui. Les services d'immigration doivent en effet, appliquant les règles du président américain, expulser les étrangers qui auraient « commis une fraude ou une fausse déclaration intentionnelle dans le cadre d'une affaire officielle ou d'une demande auprès d'un organisme gouvernemental ».
 
20 minutes

: Afrique Monde