Nombre total de visites : 3288271
Aujourd'hui : 514
En ligne actuellement : 4

«Grigny, ce n'est pas la France» : la ville porte plainte contre Eric Zemmour

2017-02-27 17:16:36 - «LaGrande Borne à Grigny, ce n’est pas la France, c’est une contrée où l’on est plus en France, où il y a un régime étranger qui s’impose», avait déclaré le polémiste à la télévision. Le maire (PC) de cette commune de l'Essonne attend des excuses. 

« Je refuserai toujours que l’on porte atteinte aux habitants », ne cesse de répéter le maire PCF de Grigny, Philippe Rio. Il y a quelques jours, l’élu a déposé plainte contre l’écrivain Eric Zemmour pour « diffamation publique et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à la religion et à un territoire déterminé». 
 
«Un mélange de loi des caïds et de loi islamique» 
 
En cause : les propos tenus par l’écrivain le 10 novembre dernier lors d’un débat qui l’opposait à Raphaël Glucksmann sur le plateau de BFMTV. Ce jour-là, l’écrivain controversé avait déclaré lors de l’émission de la journaliste Ruth Elkrief : « On a parlé de la Grande Borne à Grigny tout à l’heure… Qu’est-ce que c’est ? Ce n’est pas la France, c’est une contrée où l’on est plus en France, où il y a un régime étranger qui s’impose, où la police française ne rentre plus, où la loi de la République ne s’applique plus, et où l’on est sous une loi qui mélange la loi des caïds et la loi islamique. C’est ça la réalité aujourd’hui ». 
 
« Je me souviens très bien de la scène, reprend le maire. Je l’ai vécue en direct à la TV. C’est un mensonge, un véritable mensonge. J’attends des excuses pour laver l’honneur des habitants. » 
 
leparisien

: Afrique Monde