Nombre total de visites : 3373362
Aujourd'hui : 438
En ligne actuellement : 1

Côte-d'Ivoire affaire 17 millions au mutins d'Adiaké: Six journalistes de 3 quotidiens détenus à la brigade de recherche

2017-02-13 22:52:19 - Depuis ce début de matinée, six journalistes dont trois directeurs de publication de quotidiens ivoiriens sont entendus à la brigade de recherche de la gendarmerie sise au Plateau.

Il s'agit de Vamara Coulibaly, directeur de publication (Dp) des quotidiens Soir Info et l'Inter, Yacouba Gbané Dp des journaux Le Temps et Lg Info, Bamba Franck Mamadou Dp de Notre Voie, de Ferdinand Bahi journaliste à Le Temps, Amadou Ziao, rédacteur en chef de L'Inter et Soir Info, Didier Dépri de Notre Voie qui n'a pu se présenter et Jean Bedel, correspondant de Soir Info à Adiaké.

Selon l'un des journalistes qui a joint Connectionivoirienne, leur audition qui était en cours dans la soirée est liée à la mutinerie d'Adiaké les 7 et 8 février derniers. Le procureur de la république au nom de qui agit la gendarmerie voulait notamment avoir des détails sur les publications des différents confrères dans leurs supports respectifs.

Selon une autre source, la gendarmerie accuserait les confrères d'avoir diffusé de fausses informations, notamment le versement de 17 millions à chaque soldat des Forces spéciales. Mais certains des journalistes que nous avons pu joindre s'étonnent d'une telle accusation car ils disent n'avoir rien inventé en rapportant simplement des faits de terrain ou en donnant la parole à des spécialistes de questions militaires.

Nous apprenons que les journalistes passeront la nuit à la gendarmerie d'Agban avant de passer devant le procureur ce lundi.

SD - Connection Ivoirienne

: Afrique Monde